Respirer, faire une pause, se détendre, lâcher prise… La sophrologie séduit de plus en plus de personnes, offrant un moyen simple et relativement rapide pour résoudre un problème, surmonter une difficulté ou faire face aux pressions du quotidien.

Qu’est-ce que la sophrologie ?
Créée en 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, la sophrologie est une méthode d’éveil et de développement personnel qui renforce l’équilibre de nos émotions, de nos pensées et de nos comportements. La discipline permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi et de développer ses capacités pour un plus grand bien être au quotidien.

Quels sont les outils utilisés ?
La sophrologie se base sur 3 outils essentiels : la respiration, le relâchement musculaire et les visualisations d’images mentales positives. Les exercices proposés sont simples et peuvent être réutilisés de manière autonome au quotidien.

A qui ça s’adresse ?
La sophrologie s’adresse à tous ! Elle peut être pratiquée par les enfants, adolescents, adultes, personnes âgées. Pour les plus petits, les techniques sont adaptées en fonction de l’âge et du stade de développement. Une approche ludique leur permettra de profiter des bienfaits de la discipline tout en s’amusant.

Quels sont les domaines d’application ?
Les applications de la sophrologie sont diverses et variées : développement personnel, gestion et prévention du stress, santé (accompagnement du cancer, addictions, sommeil, etc.), maternité, sport, enseignement.

Pourquoi pratiquer la sophrologie pendant la grossesse ?
La grossesse correspond à une période de profonds changements physiques et psychiques (hypersensibilité, doutes, peurs liés à l’accouchement, etc.). Dans l’attente du bébé, la sophrologie favorise un bon rapport à soi et à son enfant, et permet de vivre sa grossesse et son accouchement de manière plus sereine. La discipline permet également d’apprendre à mieux gérer la douleur des contractions et à savoir respirer pendant les différentes phases du travail le jour de l’accouchement.

… Et après la naissance ?
L’arrivée d’un bébé, bien que source de joie et de bonheur, signifie également l’adaptation à un nouvel l’équilibre familial où chacun doit trouver sa place. La sophrologie accompagne les mamans afin d’être le plus épanoui possible dans leur nouvel équilibre de vie et profiter pleinement des premiers mois de la vie du bébé. La discipline permet également de mieux gérer son stress et ses émotions, de renforcer la confiance en soi, de se régénérer, de positiver, de faire face sereinement aux premières séparations avec le bébé et de retrouver progressivement sa place de femme au sein du couple.

Comment se déroule une séance ?
La sophrologie ne requiert aucun équipement en particulier. Elle se pratique seule ou en groupe, en tenue de ville, dans un environnement agréable. Une séance dure en moyenne 50 min. (30 min. pour les enfants) et s’organise de la manière suivante : temps d’échange, pratique, dialogue sur le vécu de la séance. La pratique se déroule en position assise, debout et parfois allongée, idéalement les yeux fermés pour mieux se recentrer sur son monde intérieur.

Combien de séances faut-il prévoir ?
Le nombre de séances dépend des besoins et attentes de chacun. Les protocoles varient entre 4 et 8 séances en moyenne. La répétition des séances est nécessaire pour vivre tous les bienfaits de la méthode. Aussi, la personne (ou « sophronisant » dans le jargon sophro) repart systématiquement avec l’enregistrement de sa séance afin de pouvoir s’entraîner à domicile.

Merci à Stéphanie Ruyer pour la rédaction de cet article que vous pourrez également retrouver sur le site : www.mydiabby.fr